mercredi 2 décembre 2009

Premier album de Sylvain Yardin : Marseille dans le brouillard‏


Communiqué Culture




...Marseille dans le Brouillard est le premier album de Sylvain Yardin, jeune chanteur marseillais écorché mais non dépourvu d'humour. Un premier disque de 10 titres, une révélation.



Points de vente :



http://www.apoplexia2008.blogspot.com


www.ebay.fr



www.priceminister.com



Règlement chèque d'un montant de 12 euros (frais de port inclus) à l'ordre de Trilogie Halexander loi 1901 à : Jeff Bonnenfant 4 Bd Carnot 72000 Le Mans



Envoyer paiement par carte bancaire via paypal à halexander@voila.fr (montant : 12 euros, frais de port inclus)



Contact management : delachansonfrancaise2007@yahoo.fr



Découvrir Sylvain Yardin:



http://sylvain-yardin.skyrock.com/



http://www.sylvainyardin-officiel.fr/



http://www.myspace.com/unutma13





Staff



Médias


Culture et Chanson -Luc Melmont


lucmelmont.canalblog.com



Variété française : La simplicité d’un disque, la simplicité d’un chanteur marseillais




Ce n’est pas encore une voix juste, mais il y a la justesse et la cohérence d’un univers fragile. Un homme jeune, frôlant l’impudeur quand il chante ou quand il parle, qu’il s’agisse de son répertoire ou de celui des autres. Sylvain Yardin ne minaude pas. Le vocabulaire est peu riche, peu varié, mais va droit au but. Le chanteur Leny Escudero confessait volontiers qu’il n’utilisait que 300 mots dans l’ensemble de son répertoire. Après tout, à bas les fioritures !


Le risque de la simplicité, c’est de frôler l’amateurisme. Ce qui n’est pas le cas de Sylvain Yardin, peut-être aussi parce qu’il porte un fardeau personnel et n’attend pas de plaire à tout le monde, de gala en gala, l’artiste est rôdé à l’exercice depuis des années. Dans le fond il est plutôt étonnant que cet album si personnel sorte de façon aussi tardive. Car c’est un jeune homme qui s’expose : sur internet, à la télé (France 5, sur le thème du piercing). C’est un homme à l’identité riche. Il est aussi le reflet d’une variété française qui s’est démocratisée. Pour le meilleur et pour le pire, mais il était temps que l’expression musicale soit accessible au plus grand nombre et ne soit pas le terrain de chasse gardé de majors, labels se targuant d’un certain prestige, journalistes du haut de leur chair ou de nostalgiques du « c’était mieux avant, tout est nul maintenant » ou encore de gens qui se font des fois une trop haute idée de la chanson ou de la variété.


Peut-être que la qualité n’est pas toujours entièrement au rendez-vous mais la sincérité de nombreux artistes est là. On mesure cette qualité aussi à la détermination d’un chanteur, de sa durée. Internet est une redoutable foire aux illusions. Combien d’artistes dilettantes sont restés sur le carreau, croyant qu’il suffisait de mettre ses œuvres en ligne pour être connu, reconnu, aimés, appréciés ? Sylvain Yardin revient de la Foire aux illusions et nous livre Marseille dans le brouillard. L’album, d'une étrange beauté, d’un chanteur qui a encore des comptes à régler avec l’enfance (L’Idylle Atroce), qui à travers des chansons aériennes, solaires même parfois, affronte la Mort, la peur de la mort, l’angoisse. Heureusement, l’amour est là fragile caché dans cette ville qui lui est sienne, qu’il chante dans l’ouverture de l’album, cette ville, Marseille noyée dans le brouillard. Un brouillard où il cherche l’Autre, l‘Amour. Voici un album qui a l’audace d’exister, troublant, générant parfois le malaise. De la variété OMNI -Objet Musical Non Identitfié.



Marseille dans le brouillard est un disque à mi-chemin entre la chanson d’art et d’essai et la variété. Et aussi la porte d’entrée grande ouverte, officielle de Sylvain Yardin dans la jungle des artistes.



Luc Melmont

jeudi 5 novembre 2009

Sortie officielle : Disque Jann Halexander Public je vous aime 2003-2009 - Edition franco-allemande


Disque Jann Halexander Public je vous aime 2003-2009


Lorsqu'on parle de la Chanson Française, on évoque rarement le chanteur Jann Halexander, qui se constitue cependant un public fidèle depuis quelques années. Les comparaisons avec Jacques Brel, Jean Guidoni, Barbara, Juliette, William Sheller ou encore Anne Sylvestre ont fait leur temps. Jann Halexander est...Jann Halexander. Vaguement noir, vaguement blanc, après tout quelle importance, il était l'un et l'autre tout le temps...

L'artiste nous prouve son talent avec le disque Public je vous aime, destiné aux publics francophone et au public allemand. Un disque sobre de 22 chansons dont les incontournables A Table, Déclaration d'amour à un Vampire, L'Enfer doré. L'artiste sur scène, au piano, de sa voix grave, évoque pêle-mêle métissage, famille, passion amoureuse, capitalisme...Un répertoire marginal tantôt mélancolique tantôt "humour noir". De la chanson française intemporelle.

Disque en vente en concert
sur Ebay - priceminister- www.apoplexia2008.blogspot.com
Prix : 10 euros.
Il est possible de régler également par chèque à l'ordre de Lalouline Editions ou d'envoyer un paiement via paypal à l'adresse halexander@voila.fr
Jeff Bonnenfant, attaché de presse - Trilogie Halexander LOI 1901-49000 ANGERS
http://www.myspace.com/lechanteurjannhalexander
apoplexia2008.blogspot.com


La presse en parle

« Un répertoire d’où peut surgir la passion » - (Chorus)

« Jann Halexander pirate de la chanson française » (Ouest France)

« A mi-chemin entre le cabaret des années 30 et la chanson française/âge d’or des années 60 » (Kostar)

« Un univers où souffle le chaud et le froid » (Triangle Fm)


A TABLE


[Refrain]

Il va falloir se dire tout ça

À Table, à table

On va bouffer la vérité

À Table, à table

Les dîners en famille, c'est beau comme un dimanche,

Si ce n'est que personne n'apprécie les dimanches

Affronter des regards, les on dit, les reproches,

Le grand-père qui nous dit « y' a quelque chose qui cloche »

Je cherche, et trouve l'anguille sous roche,

De la raison, moi je décroche

Je n'en peux plus de la famille

Je sens que tout ça part en vrille

[Refrain]

Le saumon est dégueu, le vin est bouchonné,

La télé est éteinte au lieu d'être allumée,

Moi qui rêvais de drames, ceux des autres, pas les miens,

C'est foutu pour ce soir, j'en ai la gueule de chien,

Les yeux perdus dans mon assiette,

Et mon bonheur n'est qu'amas de miettes

Un crumble froid, je voudrais être sourd,

Pour me sauver, je songe à l'amour

[Refrain]

Les couverts étaient en croix quand on est arrivé

J'en déduis que grand-mère ne doit pas nous aimer,

À sa place, je comprends, elle est à la retraite

« Dégagez les enfants, mon devoir de mère s'arrête ! »

Grand-mère, Grand-mère, ne désespère pas !

On est deux à haïr ces repas,

On n'en peut plus de la famille,

On voit que tout ça part en vrille

[Refrain] x2

(texte et musique : Jann Halexander - 2006)

lundi 5 octobre 2009

CHANSON : RECITAL CREPUSCULAIRE de Jann Halexander du 19/11 au 5/12- Paris





[Communiqué – Information]


JANN HALEXANDER : RECITAL CREPUSCULAIRE

Du 19 novembre au 5 décembre

20H30

au Magique

Paris


« Un répertoire d’où peut surgir la passion » - (Chorus)

« Jann Halexander pirate de la chanson française » (Ouest France)

« A mi-chemin entre le cabaret des années 30 et la chanson française/âge d’or des années 60 » (Kostar)

« Un univers où souffle le chaud et le froid » (Triangle Fm)


« Pourquoi le Magique ? Pourquoi pas ?


C'était ma première scène parisienne il y a 6 ans. C'est LE lieu de la Chanson, dirigé par le Maître des lieux, le chanteur Marc Havet et sa femme, Martine Havet, exquise et incontournable Dame au Comptoir. On y mange, on y boit, dans un mélange de convivialité et de simplicité. Et le public est curieux. Non, je ne vais point cacher mon enthousiasme!


Et puis c'est vrai, il y a cette petite salle de sous-sol, au bout d'un escalier, qui m'a toujours fasciné par sa belle étrangeté, et le vieux piano fidèle au poste, compagnon de quelques instants. Et là se dévoile un petit monde secret dans lequel je vous invite : il sera question d'amour, de passion, de trahison, d'humour, de mélancolie, il sera question de la Vie, tout simplement.


Jann Halexander »


Envoi du communiqué : Jeff Bonnenfant, manager +33680...

delachansonfrancaise2007@yahoo.fr

http://www.myspace.com/lechanteurjannhalexander

http://jannhalexander.free.fr

Catalogue Jann Halexander en ligne sur http://www.apoplexia2008.blogspot.com


JANN HALEXANDER

RECITAL CREPUSCULAIRE (Nouveau Récital)

le 19,20,21,26,27,28 novembre et le 4,5 décembre au MAGIQUE

42 rue de Gergovie metro pernety ligne 13, Paris, Ile-de-France 75014

20h30

Réservation : 01 45 42 2610

havet@aumagique.com

http://www.aumagique.com


Il est possible de dîner avant le spectacle sur réservation au 01 45 42 26 10.


Jann Halexander choisira les chansons de son récital parmi les titres suivants qui font partie de son répertoire depuis 2003 :


A TABLE*- ALIEN MOTHER - APOPLEXIA- BRASILLACH 1945* - BRUXELLES MA BELLE- CHRONIQUES D'UNE FAMILLE AUSTRALIENNE - DECLARATION D'AMOUR A UN VAMPIRE I* - DECLARATION D'AMOUR A UN VAMPIRE II - DE L'HERBE AU BETON – GABON - J'AIMERAIS J'AIMERAIS* - LA BALLADE DU PAUVRE TYPE* - LES PATRICIENS - L'AMANT DE MAMAN- L'IDIOT AMOUREUX* – L'INCONNU (E) DANS MA MAISON* - L'OMBRE MAUVE - MADAME HERMANN* - MATHILDE ET SON PIANISTE* – Ô BEL ANJOU* – ON S'ENNUIE PAS* - VOUS .

    * Figurent sur l'album Le Marginal( distribution Absilone)

jeudi 28 mai 2009

DVD "LIVE" du spectacle "RENDEZ-VOUS SECRET" avec Jann Halexander et Maik Darah, disponible (information/chanson)



COMMUNIQUE DE PRESSE

DVD « Live » du spectacle :

« RENDEZ-VOUS SECRET » de Jann Halexander

Film de William Veen

Pour le grand public, il est le frère, sombre et désinvolte, elle est la sœur, excentrique et sensuelle.

Jann Halexander (chanteur, comédien, réalisateur) et Maik Darah (comédienne, chanteuse, voix française de Whoopi Goldbergh - entre autres-), sont complices à la vie comme à la scène. Ils chantent l’amour, la famille, la différence avec sincérité, émotion, sensualité et aussi avec beaucoup d’humour.

Dans ce documentaire réalisé par William Veen, ce sont deux grands artistes généreux qui se dévoilent des coulisses à la lumière, au travers de leurs propos dans l’intimité d’un salon mais aussi en concert, et des chansons devenues cultes au f il du temps (A Table, Déclaration d’amour à un vampire, Tous les dimanches)…

Jann Halexander : chanteur, auteur, compositeur, comédien, réalisateur, considéré par beaucoup comme l’héritier musical de Jean Guidoni. Ses chansons puisent leurs influences dans le classicisme de la chanson française à texte, la musique moderne (Poulenc) et le cabaret des années 30.

Maik Darah : doubleuse reconnue, comédienne, chanteuses à la gouaille parisienne.

Sa chanson « Tous les dimanches », sur un drame de l’enfance, qui marquera les esprits.

Un film de de William Veen / caméra-montage/mixage : William Veen ; Production : Apoplexia ; Mise en scène : Jann Halexander, Maik Darah, Jeff Bonnenfant.

(Nos remerciements au théâtre de la Reine Blanche , Boris Gasiorowski, de la programmation et à l’infime patience de Rémi Lange (des films de l’Ange) pour son soutien et ses conseils ; Norbert Gabriel de la revue « Le doigt dans l’œil » pour son excellent article sur « Rendez-vous secret » ; à Jeff Bonnenfant et D. pour leur soutien ainsi qu’à Jocelyne Quénon.

Merci enfin à celles et ceux qui nous suivent depuis plusieurs années déjà).

…………………………………………………………………………………………………

Catalogue : Jann Halexander en ligne sur :

http://apoplexia2008blogspot.com

http://www.myspace.com/lechanteurjannhalexander

http://jannhalexanderfree.fr

www.myspace.com/maikdarah

http://www.reineblanche.com

www.myspace.com/goodeveningparis

Contacts : (relations publiques, management et presse)

Jeff Bonnenfant : 06.80.15.05.24

Pour se procurer le dvd merci d’ envoyer un chèque avec le montant de votre choix a l ordre de JEFF BONNENFANT a l’adresse suivante :

JEFF BONNENFANT
( APOPLEXIA)
4 Boulevard CARNOT
72000 LE MANS


Le montant minimum est de 3 euros.

Cependant : 5, 10, 15 ou 20 euros, voire plus, sont bien évidemment les bienvenus. Nous souhaitons tout simplement laisser une marge de manoeuvre aux personnes intéressées - (A l’heure actuelle, hélas, tout le monde n a pas les moyens de dépenser 15 euros dans un DVD) - bien que la culture soit un partage pour le plus grand nombre !! C’est nôtre grand point de vue…
Le dvd est disponible dès maintenant. Il sera en vente sur ebay et priceminister à partir du 4 juin 2009.

Musicalement,


PRESSE :

« Un répertoire d’où peut surgir la passion » - (Chorus)

« Jann Halexander pirate de la chanson française » (Ouest France)

« A mi-chemin entre le cabaret des années 30 et la chanson française/âge d’or des années 60 » (Kostar)

« Atypique » (Préférences )

« Un univers où souffle le chaud et le froid » (Triangle Fm)

samedi 14 février 2009

LE MARGINAL





L'album LE MARGINAL en vente sur priceminister, dans les fnacs, amazon etc...
De Chorus à Tribu Move, l'album récolte de belles critiques
21 chansons...
Chanson Française piano/voix
http://www.myspace.com/jannhalexander
http://musique.fnac.com/a2500414/Jann-Halexander-Le-Marginal-CD-album?Mn=-1&Mu=-13&Ra=-28&To=0&Nu=1&Fr=0

jeudi 15 janvier 2009

« Le Marginal » - Jann Halexander, par Alain Pozzuoli

« Le Marginal » - Jann Halexander, par Alain Pozzuoli


Minimalisme et singularité, telles semblent être les deux caractéristiques principales de Jann Halexander et de son dernier album, Le Marginal. En effet, alors que certains de ses jeunes confrères se délectent à l’envi d’océans d’orchestres et d’effets acoustiques tonitruants, Jann Halexander mise sur la simplicité, la tiédeur intime du piano-voix, et le ton enjôleur du confident, en contrepoint des chanteurs-hurleurs partis à l’assaut des télévisions et des radios.

A contrario, Jann Halexander se soucie peu d’être présent dans le landerneau médiatique. Pas ou peu d’apparitions télévisées, peu de passages radios, mais sur des antennes ciblées. Le jeune homme n’ambitionne pas de squatter les sommets des hit-parades, encore moins d’accumuler les disques d’or et les récompenses prisées par la profession. Lui, au contraire, semble se conforter sur un chemin « à l’ancienne », passant uniquement par et sur la scène, de préférence dans de petits lieux où le rapport avec le spectateur se joue « à l’intime », dans la promiscuité, la confidence, la confession, le partage. Jann Halexander est de ces artistes atypiques qui ne voient de salut que dans l’authentique, le vécu, le réel…même si celui-ci effleure parfois les cimes du fantastique ou du surréalisme. Car le vécu de Jann Halexander n’est pas des plus communs ni des plus anodins. Tour à tour vampire mulâtre, amoureux assassin et victime, ce Fregoli des amours sulfureuses s’écartèle entre attirance-répulsion (Brasillach 1945), fascination « adu-lescente » (La dame rousse, chanson hommage à Mylène Farmer), et passions destructrices (Déclaration d’amour à un vampire, J’aimerais, j’aimerais,etc).

Le marginal, dernier opus en date du chanteur franco-gabonais, conjugue tous ces modes et déroule les thèmes favoris du jeune chanteur-acteur-réalisateur. Amours vampires et dévorantes, illusions-désillusions, contradiction pêle-mêle de la victime et du bourreau. L’univers d’Halexander bouillonne délicatement comme un magma en devenir, car n’en doutons pas, cet artiste creuse son sillon, patiemment, savamment, loin de l’agitation du monde, mais, peu à peu, construit son parcours, sans hâte, convaincu en son for intérieur qu’un jour ou l’autre le grand public saura trouver sa trace et le suivra enfin sur le chemin du succès qu’il mérite. J’en veux pour preuve certains auteurs réputés comme Valérie Lemercier (Françoise G) qui n’a pas craint de signer sur son disque-grimoire.

Dans la galaxie de la chanson, il est des étoiles filantes flamboyantes et quelques planètes plus lentes et plus discrètes dont la trajectoire est parfois délicate à suivre de prime abord, pour finalement se cristalliser dans la conscience collective telle une évidence. N’en doutons pas, Jann Halexander appartient à cette seconde catégorie, et pour peu qu’il affiche par la suite des exigences un peu plus soutenues, il ne risque pas de sombrer dans un trou noir.


Alain Pozzuoli, parolier, auteur de plusieurs ouvrages sur la chanson dont "Dictionnaire des yé-yés" chez Pygmalion, parution en février 2009. Grand spécialiste du vampirisme, anthologiste.